Image default
Les athlètes

Hunter Labrada

Hunter Labrada, un culturiste professionnel de l’IFBB et homme d’affaires américain, est une figure montante dans le monde du bodybuilding et fils de la légende du bodybuilding, Lee Labrada.

Originaire du Texas, aux États-Unis, Hunter a connu un parcours atypique dans le monde du bodybuilding. Élevé dans une famille de compétiteurs, son père n’est autre que Lee Labrada, un des plus grands culturistes de la division Open de tous les temps. Lee Labrada, couronné Mr. Univers en 1985, a été sept fois consécutif dans le top 4 de l’Olympia et a été intronisé au Hall of Fame de l’IFBB Pro Bodybuilding en 2004.

Sa mère, Robin Labrada, également compétitrice, a joué un rôle crucial dans son parcours en bodybuilding. Hunter reconnaît d’ailleurs la valeur de ses conseils, qu’il estime aussi pertinent que ceux de son père.

Hunter Labrada – Fiche d’identité

Nom :Hunter Labrada
Discipline :Bodybuilding
Catégorie compétition :Men’s Open - Mr Olympia
Pays :Américain
Date de naissance :17 mai 1992
Lieu de naissance : Etats-Unis
Sexe :Masculin
Poids :106 kg Compétition
Taille :175 cm
Site internet :Visitez le site de Hunter Labrada
Adresse Wikipédia :Hunter Labrada sur Wikipedia
Facebook :Facebook Hunter Labrada
Instagram :Instagram Hunter Labrada
YouTube :YouTube Hunter Labrada

Hunter Labrada – Palmarès

✓ 2016 - NPC Branch Warren Classic (Heavyweight), 1e
✓ 2016 - NPC San Antonio Extravaganza (Superheavyweight), 1e
✓ 2017 - NPC Europa Dallas (Superheavyweight), 1e
✓ 2018 - NPC Junior USA Championships (Superheavyweight) – Grand gagnant
✓ 2018 - NPC National Championships (Superheavyweight) – Vainqueur du classement général et obtention de la carte professionnelle
✓ 2020 - IFBB Tampa Pro, 1e
✓ 2020 - IFBB Mr. Olympia, 8e
✓ 2021 - IFBB Chicago Pro, 1e
✓ 2021 - IFBB Mr. Olympia, 4e
✓ 2022 - IFBB Mr. Olympia, 7e
✓ 2023 - IFBB Mr Olympia, 6e

Football et choix du bodybuilding

Adolescent, Hunter s’est passionné pour le football, se révélant particulièrement doué au lycée et envisageant même une carrière professionnelle. Cependant, à l’âge de 18-19 ans, son intérêt pour le bodybuilding s’est intensifié, le conduisant à choisir de suivre les traces de son père.

Hunter Labrada
Hunter Labrada – Football

À 21 ans, Hunter a commencé à apprécier et comprendre les réalisations de son père dans le bodybuilding professionnel, une prise de conscience qui s’est renforcée au fur et à mesure de son ascension dans la division Open.

« Plus je monte en niveau, plus je réalise à quel point il était excellent dans ce qu’il faisait ».

Lee Labrada n’était initialement pas enthousiaste à l’idée que son fils choisisse le bodybuilding plutôt que le football, en raison des années d’investissement dans ce sport.

Néanmoins, Hunter, conscient de son potentiel en bodybuilding et des avantages liés à son héritage familial, a insisté pour se concentrer sur ce sport. Ayant déjà subi plusieurs blessures, dont des commotions cérébrales et fractures, il doutait de sa capacité à se tourner vers le bodybuilding s’il continuait le football.

Lee a finalement accepté de guider Hunter dans le bodybuilding, l’encourageant à commencer par de petites compétitions locales avant de gravir les échelons, une stratégie bénéfique pour sa confiance et sa carrière.

Influence de Lee et recherche d’aide extérieure

Lee a joué un rôle crucial dans le succès de Hunter, en tant que mentor et conseiller. Étant l’un des meilleurs poseurs de tous les temps, il a grandement aidé Hunter dans cet aspect. Cependant, Lee Labrada a évolué dans une ère différente et, contrairement à Hunter, il était plus petit en taille et en masse.

Hunter et son père Lee Labrada
Hunter et son père Lee Labrada

Bien que Lee ait initialement insisté pour entraîner son fils, Hunter a senti qu’il pouvait bénéficier d’une aide extérieure pour affronter des défis inédits. Tout en travaillant avec son coach, Brian, Hunter a également appris à s’améliorer par lui-même.

Son ambition est claire : surpasser son père et remporter un titre d’Olympia.

Hunter a rapidement fait ses preuves dans la division Open, remportant plusieurs compétitions avant d’obtenir sa carte Pro aux Championnats Nationaux NPC de 2018. Depuis, il a gagné deux compétitions majeures : l’IFBB Tampa Pro 2020 et l’IFBB Chicago Pro 2021.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mitchell Gilbert (@gilcoproductions)

Pour ses débuts à l’Olympia 2020, Hunter a terminé à la huitième place, un résultat en deçà de ses attentes.

« C’était assez bien pour être fier, mais pas suffisant pour me satisfaire« , a-t-il déclaré à propos de sa performance à l’Olympia 2020.

L’année suivante, il a créé la surprise en améliorant son classement à l’Olympia de quatre places, se classant quatrième dans la compétition la plus prestigieuse au monde.

Il a réussi à devancer de justesse le novice Nick Walker, vainqueur de l’Arnold Classic 2021 quelques semaines auparavant.

Hunter Labrada incarne la persévérance et l’excellence dans le monde du bodybuilding. Suivant les traces de son père tout en forgeant son propre chemin, il démontre l’importance d’une préparation rigoureuse et d’une détermination sans faille.

Son parcours, riche en défis et en succès, continue d’inspirer les passionnés de fitness et de bodybuilding à travers le monde.

Autres articles

Ronnie Coleman

RID Body Burn

Rubiel Mosquera – Neckzilla

RID Body Burn

Jeffrey Adler

RID Body Burn

Kevin Levrone

RID Body Burn

Hadi Choopan

RID Body Burn

Derek Lunsford

RID Body Burn