Image default
Bodybuilding

Chris Bumstead : Réfléchi à sa retraite en préparant Olympia 2023

Chris Bumstead se livre sur ses pensées de retraite pendant les préparatifs de cette année pour l’Olympia 2023 : « Je peux être très dur avec moi-même ».

Chris Bumstead : Champion Olympia
Chris Bumstead : Champion Olympia

Le quadruple champion de l’Olympia en Classic Physique, Chris Bumstead, n’hésite pas à partager sur les réseaux sociaux ses réflexions sur la vie et ce qui compte vraiment pour lui. Toujours à l’écoute de ses émotions, Bumstead a récemment admis dans une publication Instagram avoir rencontré de sérieux obstacles lors de sa préparation pour l’Olympia.

L’imposante stature de Chris Bumstead, sa fine taille et sa condition physique exceptionnelle lui ont permis d’atteindre les sommets du bodybuilding. En 2019, il a dominé la scène de la Classic Physique en battant le double vainqueur Breon Ansley, et a continué sur sa lancée avec une nouvelle victoire à l’Olympia 2022.

Bien que Chris Bumstead domine la compétition depuis des années, son parcours n’a pas été sans embûches. À 28 ans, il a souvent parlé de la pression du sport qui pesait sur lui, tant pendant sa préparation qu’en dehors de la saison. La peur constante de l’échec est un défi qu’il a dû affronter à maintes reprises, et cette année ne fait pas exception.

Chris Bumstead
Chris Bumstead

Révélation de Chris Bumstead sur le moment de raccrocher

Toujours poussé à se surpasser, Bumstead est déterminé à donner le meilleur de lui-même sur scène, que ce soit en préparation ou en compétition. Le détenteur du titre en a donné la preuve lorsqu’il a remporté son quatrième Olympia en Classic Physique malgré un biceps déchiré. Bien qu’il ait clairement indiqué qu’il n’avait pas l’intention de ralentir, le quadruple champion a surpris ses fans en évoquant la possibilité de prendre sa retraite.

Ce n’est pas aussi simple que de ‘ne jamais abandonner’. Il y aura un moment où ce sera difficile, mais le bon choix sera de raccrocher

Chris Bumstead

Bumstead admet que sa préparation cette année a été compliquée, mais ce n’est rien qu’il n’ait déjà vécu. Voyant ces épreuves comme des opportunités d’apprendre et de grandir, il est convaincu que sa performance à l’Olympia 2023 sera d’autant plus mémorable.

« Je ne prétends pas tout voir en rose. Je peux être très dur avec moi-même et passer des jours à me décourager. Même si je m’inquiète face aux défis, cette inquiétude diminue, tout comme la honte de ressentir ces émotions. Malgré les hauts et les bas, je sais que j’ai ressenti ces émotions négatives, sans jamais m’y soumettre. Et quoi qu’il arrive, je me lève le lendemain pour me remettre au travail. Rien n’est plus gratifiant que cela. »

Chris Bumstead a tenu ses followers en haleine, soulignant l’importance de savoir quand dire stop. Finalement, Cbum dit qu’il devra se faire confiance pour ‘prendre la bonne décision’ lorsque la retraite sera envisagée.

« Parfois, il est plus facile de rester coincé dans ce qui nous rend malheureux parce que c’est familier, ou peut-être parce que nous y avons associé notre identité. C’est à ce moment que renoncer est le choix courageux, celui de s’aventurer dans l’inconnu. Que ce soit mon cœur ou mon corps qui ne suivent plus, je devrai me faire confiance pour prendre la bonne décision. Ce moment peut être proche ou lointain, je ne sais vraiment pas. Tout ce que je sais, c’est que ce n’est pas maintenant. »

Ce n’était pas la première fois que Bumstead se projetait dans l’avenir alors qu’il vise une autre victoire à l’Olympia en Classic Physique. Récemment, le Canadien a parlé de son duel à venir avec le concurrent Ramon Queiroz.

Fidèle à lui-même, Bumstead admet qu’il n’a pas à s’inquiéter de battre un adversaire en particulier. Il est convaincu que tant qu’il se surpasse d’année en année, personne ne pourra l’empêcher de rester le champion incontesté.

L’une des raisons du succès de Chris Bumstead est son engagement à rester mentalement fort face à l’adversité. Ses fans attendent avec impatience de le voir tenter de remporter un cinquième titre en Classic Physique dans deux mois à l’Olympia 2023.

Autres articles

Décès du bodybuilder Marco Cesar Aguiar Luis à 46 ans

RID Body Burn

Chris Bumstead : Bientôt un film documentaire

RID Body Burn

Christian Figueiredo : Décès du bodybuilder lors d’une opération du foie

RID Body Burn

Hadi Choopan félicite les vainqueurs de l’Olympia 2023 et quitte précipitamment la scène

RID Body Burn

James Arrington 93 ans fait sensation aux Championnats du Monde IFBB Master 2023

RID Body Burn

Noel Deyzel : Des nouvelles encourageantes après sa chirurgie de l’estomac

RID Body Burn