Image default
Fitness & Body femmes

Fabiana Veras, bodybuildeuse : Ligotée, bâillonnée et poignardée à mort

Fabiana Veras, bodybuildeuse et psychologue de profession, a été tragiquement assassinée sur son lieu de travail, où elle a subi de multiples blessures par arme blanche.

D’après les déclarations de la police et les images de vidéosurveillance, un homme masqué est arrivé sur les lieux à 17h, vêtu d’un masque facial, d’un couvre-chef, de lunettes et de gants chirurgicaux.

Environ une heure après l’arrivée de cet individu suspect, une collègue de Veras l’a découverte, ligotée et bâillonnée, présentant des coupures sur les mains et le corps. Le drame s’est joué dans l’espace qui servait à la fois de lieu de travail et de résidence à la victime.

Selon les autorités, après l’attaque, l’homme suspecté a pris soin de se laver les mains dans la cuisine et est resté dans l’immeuble pendant encore 15 minutes. Il aurait emporté le téléphone de Veras, retrouvé ultérieurement détruit. La police a également saisi deux poings américains, trois couteaux et un pistolet ensanglanté. L’homme se serait enfui en voiture.

Interpellation d’un suspect et investigation en cours

Le chef de la police, Valerio Kurten, a déclaré, après analyse des bandes de vidéosurveillance, que Fabiana Veras semblait connaître l’homme masqué. Le suspect a été arrêté à l’extérieur de sa propriété à Natal, à environ 235 kilomètres du lieu du crime. Il est apparu que le conducteur de la voiture avait été rémunéré par le suspect pour le conduire à un rendez-vous psychiatrique. Après interrogatoire, il a été établi que ce dernier n’était pas impliqué dans le meurtre.

« Elle l’a étreint, donc il semble y avoir eu un geste affectueux. Elle a été surprise par ses vêtements mais a réagi, l’a accueilli, et ensuite nous avons vu l’image de lui partant avec les mains ensanglantées, » a partagé Kurten.

En plus de son travail de psychologue en clinique, Fabiana Veras était une bodybuildeuse reconnue, appréciée pour sa silhouette esthétique, tonique et athlétique, et jouissait d’une importante notoriété sur les réseaux sociaux.

Bien que la police ait un suspect, l’incertitude demeure quant à la relation exacte entre lui et la victime. Il semble que le suspect soit un fonctionnaire judiciaire de l’État, qui connaissait probablement Veras. Les enquêteurs tentent actuellement d’extraire des données de son téléphone pour assembler les pièces du puzzle criminel. À ce stade, le mobile du crime reste indéterminé.

Quelques mois avant son tragique décès, Fabiana Veras avait exprimé ses préoccupations concernant les relations toxiques, des propos qui résonnent avec une pertinence troublante aujourd’hui.

« Il existe plusieurs signes avant-coureurs d’une relation toxique : manque de soutien mutuel, schémas de communication nuisibles, anxiété et peur constantes, jalousie, tentatives de contrôle, menaces, critiques déguisées en compliments et autres comportements nuisibles, » avait-elle déclaré.

Elle avait souligné l’importance de reconnaître et d’évaluer ces signes dans une relation :

« Si vous remarquez l’un de ces signes dans votre relation, il est crucial de reconnaître et d’évaluer ce qui se passe. »

Nous, chez Body Burn, adressons nos condoléances les plus sincères aux amis et à la famille de Fabiana Veras en cette période difficile. Ces événements tragiques rappellent les défis auxquels sont confrontés les membres de notre communauté, non seulement en termes de santé physique mais aussi de bien-être émotionnel et relationnel.

Autres articles

Olympia 2023 : Catégorie Wellness – Athlètes qualifiées

RID Body Burn

Tyler Manion : Explication des critères de jugement pour la catégorie Bikini

RID Body Burn

Brittany Dawn : Arnaqueuse et influenceuse fitness

RID Body Burn

Décès de l’influenceuse Adriana Thyssen « Drika »: Le revers des régimes extrêmes

RID Body Burn

Vaimalama Chaves : De Miss France à Miss Bikini Fitness, un virage sportif audacieux

RID Body Burn

Lenda Murray Atlanta Pro 2023 Femmes : Résultats

RID Body Burn