Image default
Evènements

Championnats du monde d’haltérophilie 2023 : Programme complet

Découvrez le cœur de la compétition d’haltérophilie à Riyad, Arabie Saoudite, l’une des étapes cruciales pour la qualification aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Cette prestigieuse épreuve sera retransmise en temps réel sur Olympic Channel.

IWF World Championships 2023 - Ryad - Arabie Saoudite
IWF World Championships 2023 – Ryad – Arabie Saoudite

Les haltérophiles les plus accomplis du monde convergeront vers Riyad du 4 au 17 septembre pour les Championnats du monde d’haltérophilie IWF 2023.

Cette compétition représente la première des deux chances pour se qualifier pour Paris 2024. La prochaine aura lieu en Thaïlande lors de la Coupe du Monde 2024 sous l’égide de la Fédération internationale d’haltérophilie (IWF).

Pour espérer décrocher un des 10 quotas disponibles dans chacune des 10 catégories de poids olympiques, les athlètes devront exceller à Riyad et se hisser en haut du classement de qualification olympique (OQR) de l’IWF.

Lire aussi : Haltérophilie aux Jeux de Paris 2024 : le guide complet du parcours de qualification

Afin de garantir une diversité continentale, un quota supplémentaire par catégorie sera réservé à un Comité National Olympique (CNO) d’un continent non représenté dans le top 10 de ladite catégorie, selon les critères de l’OQR.

Pour les JO de Paris 2024, chaque CNO peut présenter au maximum trois haltérophiles par sexe, mais seulement un par catégorie de poids.

La France, en tant que pays organisateur, se voit garantir quatre quotas (deux masculins, deux féminins). Elle pourrait toutefois décrocher deux places supplémentaires via l’OQR.

En respect du principe d’inclusivité, six quotas additionnels (trois pour chaque sexe) seront disponibles pour les CNO ayant sollicité une commission tripartite. Cela porte le total à 120 quotas pour l’haltérophilie aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

En fin de compte, ce sont les CNO qui auront le dernier mot sur les athlètes qu’ils décideront d’envoyer représenter leur nation à Paris.

Les Athlètes à surveiller aux Mondiaux d’Haltérophilie IWF 2023

Riyad sera le théâtre de 20 catégories de poids (10 pour chaque genre). À noter une particularité : contrairement aux Jeux Olympiques, où le classement s’établit sur le cumul des deux épreuves (arraché et épaulé-jeté), ces championnats attribueront des médailles spécifiques pour chaque épreuve, ainsi que pour le cumul (soit trois distinctions par catégorie).

Dominante lors des Championnats du monde 2022 à Bogota, la République populaire de Chine vise un nouveau sacre cette année.

Li Fabin, champion olympique en -61 kg, espère décrocher son troisième titre mondial à Riyad. Son coéquipier Chen Lijun, auréolé d’or à Tokyo 2020 en -67 kg, pourrait viser le titre mondial actuellement en possession du Colombien Francisco Mosquera, avant d’envisager une descente de catégorie pour défier Li aux Jeux Olympiques.

Eko Yuli Irawan d’Indonésie, deux fois vice-champion olympique, se présente à Riyad avec l’ambition d’ajouter à sa collection une cinquième médaille olympique à Paris.

Chez les femmes en 49 kg, Jiang Huihua défend son titre face à sa compatriote et championne olympique de Tokyo 2020, Hou Zhihui. L’Indienne Saikhom Mirabai Chanu sera également une adversaire à surveiller.

Hidilyn Diaz, première championne olympique philippine tous sports confondus grâce à sa victoire à Tokyo 2020 en 55 kg, concourra en -59 kg. Cette catégorie s’annonce électrique avec des athlètes de la trempe de Yenny Alvarez, Maude Charron et la jeune sensation chinoise Pei Xinyi.

Dans la catégorie des -81 kg, Liang Xiaomei sera opposée à des athlètes de calibre mondial telles que l’Égyptienne Sara Samir Ahmed, l’Américaine Martha Ann Rogers et l’Équatorienne Neisi Dajomes, toutes ayant brillé lors des précédents championnats.

Sa sœur, Angie Dajomes, après avoir établi un record mondial à l’arraché, s’alignera en -71 kg et devra notamment composer avec la championne en titre roumaine, Loredana-Elena Toma, et l’américaine Katherine Elizabeth Vibert.

Fares Elbakh, souvent appelé Meso Hassouna, a gravé son nom dans les annales sportives du Qatar en décrochant l’or aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en -96 kg. Il tentera de conserver son titre mondial en 102 kg, et devra notamment affronter Samvel Gasparyan d’Arménie, détenteur du titre européen en -109 kg, ainsi que le Tunisien Aymen Bacha.

En ce qui concerne la catégorie super poids lourds (+109 kg pour les hommes et +87 kg pour les femmes), Lasha Talakhadze de Géorgie et Li Wenwen de Chine seront en lice pour défendre leur couronne mondiale à Riyad. À noter que ces catégories évolueront pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 : elles seront respectivement de +102 kg pour les hommes et +81 kg pour les femmes.

L’Iranien Ali Davoudi, qui a remporté la médaille d’argent à Tokyo 2020, relèvera le défi face à Talakhadze en +109 kg. Du côté féminin, Emily Campbell de Grande-Bretagne et Sarah Robles des États-Unis, ayant toutes deux brillé à Tokyo 2020, tenteront de surpasser Li Wenwen dans la catégorie +87 kg.

Participation française aux Championnats du monde d’haltérophilie IWF 2023

L’édition 2023 des Mondiaux d’haltérophilie à Riyad verra 9 Français en compétition :

    • Femmes 59 kg : Garance Rigaud et Dora Tchakounte
    • Femmes 64 kg : Vicky Graillot
    • Hommes 73 kg : Bernardin Kingue Matam
    • Femmes 76 kg : Marie-Josèphe Fegue
    • Hommes 89 kg : Romain Imadouchene
    • Hommes 96 kg : Redon Manushi et Brandon Vautard
    • Hommes +109 kg : Anthony Coullet

Dora Tchakounte, couronnée championne d’Europe en 2022 pour la catégorie -59 kg, se mesurera à Diaz et Pei dans le groupe A. Garance Rigaud, après avoir frôlé le podium lors des Championnats d’Europe 2023, affrontera notamment la talentueuse Tunisienne Ghofrane Belkhir dans le groupe B.

En -64 kg, Vicky Graillot cherchera à reproduire sa performance des Championnats d’Europe où elle avait obtenu le bronze.

Marie-Josèphe Fegue, originaire du Cameroun et ayant commencé sa carrière avec des succès aux Jeux du Commonwealth et aux Championnats d’Afrique, a ensuite brillé avec l’équipe française, décrochant deux titres consécutifs de championne d’Europe en -76 kg.

Du côté masculin, Bernardin Kingue Matam, récent participant au Grand Prix IWF 2023 à Cuba, concourra en -73 kg après avoir été couronné champion d’Europe en 2019.

Romain Imadouchene, qui avait manqué de peu le podium mondial en 2022, ambitionne une médaille en -89 kg cette année. Dans la catégorie -96 kg, Redon Manushi et Brandon Vautard défendront les couleurs tricolores. Brandon a notamment brillé récemment à La Havane en remportant deux médailles, dont une pour une performance impressionnante à l’épaulé-jeté.

Anthony Coullet, dans la catégorie super poids lourds, portera les espoirs de la France. Après une médaille d’argent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse et une place honorable aux récents Championnats d’Europe, il est prêt à se mesurer aux meilleurs.

Le programme des Championnats du monde IWF 2023

Les horaires des épreuves ci-dessous sont pour les groupes A et correspondent à l’heure en France (CET). Les catégories de poids olympiques sont indiquées en gras.

    • Lundi 4 septembre
      • 18h00 : 45 kg – femmes
    • Mardi 5 septembre
      • 15h30 : 49 kg – femmes
      • 18h00 : 55 kg – hommes
    • Mercredi 6 septembre
      • 15h30 : 61 kg – hommes
      • 18h00 : 55 kg – femmes
    • Jeudi 7 septembre
      • 18h00 : 67 kg – hommes
    • Vendredi 8 septembre
      • 18h00 : 59 kg – femmes
    • Samedi 9 septembre
      • 18h00 : 73 kg – hommes
    • Dimanche 10 septembre
      • 18h00 : 64 kg – femmes
    • Lundi 11 septembre
      • 15h30 : 81 kg – hommes
      • 18h00 : 89 kg – hommes
    • Mercredi 13 septembre
      • 15h30 : 96 kg – hommes
      • 18h00 : 71 kg – femmes
    • Jeudi 14 septembre
      • 15h30 : 76 kg – femmes
      • 18h00 : 102 kg – hommes
    • Vendredi 15 septembre
      • 15h30 : 81 kg – femmes
      • 18h00 : 87 kg – femmes
    • Samedi 16 septembre
      • 15h30 : +87 kg – femmes
      • 18h00 : 109 kg – hommes
    • Dimanche 17 septembre
      • 15h30 : +109 kg – hommes

Le programme complet est disponible ici (en anglais).

Comment regarder les Championnats du monde d’haltérophilie IWF 2023

Pendant les Championnats du monde d’haltérophilie IWF à Riyad, toutes les performances des groupes A sont diffusées en direct sur Olympic Channel via Olympics.com.

Toutefois, certaines restrictions géographiques peuvent s’appliquer selon les pays.

Autres articles

Jeux Olympiques Paris 2024 : L’haltérophilie

RID Body Burn

Championnats du Monde Junior Powerlifting Roumanie : Date et lieu

RID Body Burn

Paris : Salon Body Fitness 2023

RID Body Burn

T.R.U. Athlete Pro 2023 : Date et lieu

RID Body Burn

Wabba Italy Classic 2023 : Date et lieu

RID Body Burn

Jeux Paralympiques Paris 2024 : Para Powerlifting

RID Body Burn