Image default
Bodybuilding

Déclaration de Mr. Olympia sur les problèmes de visa pour les athlètes

Alors que la compétition Mr. Olympia 2023 approche à grands pas, plusieurs bodybuilders font face à des refus d’entrée sur le sol américain moins de deux semaines avant l’événement.

Mr. Olympia s’impose comme l’une des compétitions de bodybuilding les plus prestigieuses à l’échelle mondiale, attirant des concurrents du monde entier. Malheureusement, les contraintes liées aux voyages internationaux font que certains athlètes doivent renoncer à cette opportunité à cause de complications de visa.

La IFBB Pro League a publié une déclaration sur Instagram pour expliquer que malgré leur soutien, l’obtention d’un visa relève finalement de la compétence du Département de la Sécurité intérieure des États-Unis.

En route pour Mr. Olympia 2023 : Préparatifs finaux et problèmes de Visa

La compétition Mr. Olympia 2023 est imminente et les bodybuilders sont en pleine phase finale de leur préparation. Pour certains, cela inclut un déplacement vers les États-Unis. La nécessité de franchir des frontières internationales et l’obligation d’avoir un visa sont de véritables entraves pour nombre d’entre eux.

Les années précédentes, des favoris du public ont dû déclarer forfait car ils n’avaient pas réussi à obtenir les documents requis pour voyager légalement. Behrooz Tabani est un des athlètes confrontés à ce problème. Qualifié pour l’Olympia en 2022, il a dû, à contrecœur, se retirer à cause d’un refus de visa.

Cette année, Tabani redoute une situation similaire. Il a récemment révélé qu’à sept semaines de la compétition, il n’avait toujours pas obtenu de rendez-vous pour son visa. Si l’avenir de Tabani reste incertain, d’autres athlètes ont dû faire face à la dure réalité du refus d’entrée aux États-Unis.

Suite à sa victoire aux compétitions Flex Weekend Pro et Sheru Classic France Pro de 2023, Nathan De Asha a annoncé, avec déception, devoir se retirer de l’Olympia en raison d’un refus de visa.

Lire aussi : Nathan De Asha : Écarté du Mr. Olympia 2023 pour des problèmes de visa

Cette nouvelle est tombée à moins de deux semaines de la compétition Mr. Olympia 2023. Dans une publication sur Instagram, De Asha a insisté sur le fait que Mr. Olympia devait en faire plus pour soutenir les athlètes contraints de voyager internationalement pour participer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nathan De Asha (@nathandeasha2)

Mr. Olympia réagit face aux difficultés de Visa des athlètes

Après cette annonce, la IFBB Pro League a utilisé les réseaux sociaux pour clarifier son rôle dans le soutien aux athlètes confrontés à des problèmes de visa.

« Nous surveillons les défis rencontrés par certains athlètes dans leurs efforts pour se rendre aux États-Unis et participer à l’Olympia de cette année. Les questions relatives à l’immigration sont extrêmement complexes. Chaque cas est unique et dépend du pays de résidence de l’athlète, du contexte politique global et de son historique personnel » a écrit la IFBB Pro League.

Dans le cadre de leur processus de soutien aux athlètes, ils fournissent des « lettres d’invitation » à tout concurrent de l’Olympia en faisant la demande. Ces lettres sont souvent exigées dans le processus d’immigration, permettant de justifier la raison du séjour.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mr. Olympia LLC (@mrolympiallc)

Toutefois, il existe des critères très spécifiques pour obtenir une approbation. Chaque cas est traité individuellement par le représentant en charge.

« Malheureusement, nombre de ces questions échappent à notre contrôle car elles relèvent de la juridiction du Département de la Sécurité intérieure des États-Unis et du personnel d’immigration affecté à chaque dossier. Nous saluons le travail de toutes les personnes impliquées. »

« Le bodybuilding demeure l’un des sports les plus culturellement diversifiés au monde et nous sommes fiers de cette diversité. Nous avons récemment organisé notre Masters Olympia en Europe de l’Est et continuons à étudier les possibilités d’exporter l’expérience Olympia dans de nouvelles régions, touchant ainsi de nouveaux publics. »

« Nous sommes extrêmement reconnaissants envers tous ceux qui ont contribué à faire de l’Olympia l’événement de championnat mondial le plus diversifié au monde, même en période difficile. »

Quelques heures après la déclaration de la IFBB Pro League, un autre concurrent, le Syrien Hassan Alibrahim, a dû se retirer en raison de problèmes de visa, son entrée sur le territoire américain ayant été refusée pour des raisons non spécifiées.

Lire aussi : Deux nouvelles absences pour Mr. Olympia 2023 : Mazin Salim AlRahbi et Hassan Alibrahim

Pour faciliter la participation, la IFBB Pro League envisage d’organiser des compétitions dans d’autres pays, comme ils l’ont fait avec le Masters Olympia en Europe. Cette stratégie pourrait alléger le fardeau pour de nombreux bodybuilders.

Malgré ces désistements de dernière minute, le tableau des compétiteurs de Mr. Olympia 2023 reste très prometteur. Les fans peuvent s’attendre à des affrontements de haut niveau du 2 au 5 novembre à Orlando, en Floride.

Autres articles

Shaun Clarida : Forme époustouflante en vue de Mr. Olympia 2023

RID Body Burn

Olympia 2023 : Catégorie Men’s Wheelchair – Athlètes qualifiés

RID Body Burn

Kyle Landi : Atteint de trisomie 21, il inspire le monde du fitness

RID Body Burn

Tupelo Pro 2023 : Résultats Hommes

RID Body Burn

Où est Stéphane Matala ? L’espoir Français manque à l’appel à Olympia 2023

RID Body Burn

Daniel Scali : Record du monde de pompes en une heure

RID Body Burn