Image default
Bodybuilding

Nathan De Asha : Écarté du Mr. Olympia 2023 pour des problèmes de visa

L’athlète en bodybuilding Men’s Open voit sa participation compromise à quelques semaines seulement du Mr. Olympia 2023 à Orlando, en Floride.

Suite à une qualification réussie pour la compétition Mr. Olympia, couronnée par deux victoires majeures, Nathan De Asha rencontre un sérieux revers cette année. L’athlète originaire de Liverpool s’était rapidement imposé comme l’un des principaux compétiteurs de la division Men’s Open cette année.

Il a révélé sur Instagram que, malheureusement, il ne monterait pas sur scène cette année en raison de problèmes liés à son visa.

De Asha s’est illustré en remportant le Flex Weekend Pro 2023 et le Sheru Classic 2023 en France. Sa rivalité sur scène avec Regan Grimes a contribué à renforcer sa popularité, lui conférant une base de fans enthousiaste à l’idée de le voir performer lors de l’Olympia de cette année.

Reconnu pour sa détermination sans faille à remporter le trophée Sandow, De Asha a conquis les fans du monde entier avec son conditionnement physique et mental exceptionnels.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nathan De Asha (@nathandeasha2)

Pourquoi Nathan De Asha s’est-il vu refuser l’entrée ?

Dans un post explicatif, De Asha a détaillé les raisons de cet échec qui a complètement modifié la trajectoire de sa préparation. Selon cette icône du bodybuilding, en dépit d’un dossier administratif complet, les autorités ont refusé son entrée sur le territoire.

Je pensais que c’était l’année où je pourrais revenir sur la grande scène, avec tous les documents que je croyais nécessaires, pour me faire refuser par une femme visiblement mécontente. C’est déchirant. J’étais enthousiaste comme un enfant, et maintenant je suis assis dans un hôtel à attendre mon retour, avec les pires pensées en tête.

Toutefois, De Asha veut garder le moral et est convaincu qu’il reviendra plus fort. Bien que la situation soit difficile, il ne souhaite pas que ce soit son dernier Olympia.

Certains pourraient dire de fuir et de ne pas retourner à l’aéroport. Croyez-moi, j’y ai pensé, mais je veux que ce ne soit pas mon dernier Olympia et je veux bien faire les choses.

Emporté par ses émotions, il a imploré les organisateurs du Mr. Olympia de lui apporter toute l’aide possible.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nathan De Asha (@nathandeasha2)

On ne choisit pas où on naît, même si on a fait des bêtises étant jeune, on ne pense pas à ça, et pourtant on est puni. C’est injuste à bien des égards. Sur cette scène, vous seriez surpris du nombre d’athlètes qui doivent utiliser des moyens extrêmes et illégaux pour y arriver. Ce ne devrait pas être le cas. Le Mr. Olympia doit nous aider.

De Asha, qui était l’un des athlètes les plus prometteurs et qui n’avait pas pu participer au Mr. Olympia 2022 en raison d’une déchirure du biceps, avait même révélé dans un podcast les sacrifices qu’il était prêt à faire pour gagner.

Je pourrais faire un petit effort supplémentaire. Je suis né sans nourriture dans l’estomac. Je peux souffrir, je peux avoir faim. Ce n’est rien pour moi.

Nathan De Asha

Deux semaines avant l’Olympia, une mise à jour de son physique avait laissé ses fans bouche bée devant son conditionnement impeccable et ses jambes bien dessinées. Nombreux étaient ceux qui le voyaient dans le top 10 après sa récente transformation.

Le Mr. Olympia devra malheureusement attendre une autre année pour revoir De Asha déployer son talent sur scène.

Autres articles

Kamal Elgargni se retire de l’Olympia 2023 : Impact et raison de son absence inattendue

RID Body Burn

Jo Lindner : Les causes de la mort prématurée dévoilées

RID Body Burn

Comment regarder en direct l’Arnold Classic UK 2024 gratuitement en ligne ?

RID Body Burn

Samson Dauda incertain pour Arnold Classic UK 2024

RID Body Burn

Chris Bumstead : Opération de cellules souches pour la régénération rénale

RID Body Burn

Shaun Davis « Dinosaur » : Décès du Bodybuilder Britannique à 57 ans

RID Body Burn