Image default
Vidéos

Tia-Clair Toomey : Premiers snatchs après sa grossesse

La légende vivante du Crossfit, Tia-Clair Toomey est en train de retrouver le chemin de la box avec des entraînements d’arraché pour la première fois après sa grossesse.

Tia-Clair Toomey
Tia-Clair Toomey

Après avoir dominé les CrossFit Games pendant plus d’une demi-décennie, Tia-Clair Toomey ne sera pas présente au grand concours du mois prochain. Plutôt que de se préparer sérieusement à prolonger son règne historique en tant qu’ancienne six fois Championne du Monde de CrossFit®, Toomey a été occupée par la maternité et son premier enfant. Elle a donc pris une pause lors de la saison 2023 pour être avec sa famille. Cela étant dit, l’icône n’a pas pris sa retraite du CrossFit compétitif et se prépare déjà à un retour triomphal très bientôt.

Le 12 juillet 2023, Toomey et son mari, Shane Orr, qui est également l’entraîneur de l’athlète, ont posté une vidéo sur leur chaîne YouTube commune montrant Toomey reprenant le fil de son entraînement. En se concentrant sur les mouvements de base, le développement le plus notable dans la vidéo a peut-être été Toomey pratiquant ses mouvements d’arraché pour la première fois depuis sa grossesse.

Sa séance a commencé par des assouplissements des lombaires avec des extensions à un bras sur une barre de traction et un warm up avec des hand stand walks. La séance de travail s’est concentrée sur le rétablissement d’une bonne technique.

Tia-Clair Toomey
Tia-Clair Toomey
Tia-Clair Toomey
Tia-Clair Toomey

Avant de commencer ses exercices d’arraché, Toomey a assoupli ses muscles du grand dorsal avec quelques suspensions à un bras sur une barre de traction. Elle les a suivies d’un échauffement en marche sur les mains. L’objectif de la session de base, seulement trois semaines après le retour de Toomey, était principalement axé sur le peaufinage de la technique plutôt que sur une progression significative.

Lorsqu’est venu le moment de l’arraché, Toomey a réalisé une variation où elle réceptionnait la barre derrière la nuque dans une position classique de squat arrière. De cette position, Toomey a projeté la barre au-dessus de sa tête puis a fait des squats overhead. Après avoir terminé sa pratique de l’arraché, Toomey a clôturé son entraînement avec des tractions, des toes-to-bar, des montées à la corde, des dips aux anneaux, et d’autres marches sur les mains.

La séance s’est terminée par quatre séries de 90 secondes d’intervalles de cardio sur un vélo Assault Bike en brûlant un total de 148 calories.

Tia-Clair Toomey - Vélo Assault Bike
Tia-Clair Toomey – Vélo Assault Bike

L’athlète a précisé qu’elle sentait sa force revenir rapidement malgré le fait qu’elle en soit encore à un stade précoce de son retour. Ce n’est pas une mince affaire pour une athlète au palmarès aussi prolifique que Toomey.

L’objectif premier est de réhabituer le corps à pousser petit à petit et au-delà de ses limites actuelles. Étant donné sa forme si peu de temps après sa grossesse, son retour potentiel aux Games de 2024 promet une belle bataille pour reprendre le trône qu’elle a laissé vacant en 2023.

Tia-Clair Toomey
Tia-Clair Toomey

Pour l’instant, l’absence de Toomey aux CrossFit Games laisse un énorme vide que les autres athlètes féminines devront combler. Cependant, avec cet aperçu de la préparation intense de Toomey pour l’été prochain, celle qui sortira victorieuse à Madison, WI, le mois prochain pourrait avoir un règne éphémère en tant que nouvelle Championne du Monde de CrossFit®.

Vidéo de Tia-Clair Toomey

Autres articles

Samir Bannout évalue le drame du Mr. Olympia 2023 : « J’aurais donné un avertissement à Hadi Choopan »

RID Body Burn

Kamali évoque une possible suspension de Hadi Choopan après l’Olympia 2023 : « Manion est mécontent »

RID Body Burn

Jesse James West : Entraînement des pectoraux avec Ronnie Coleman

RID Body Burn

Vidéo de la finale Mr Olympia 2023 Men’s Open Bodybuilding – Couronnement de Derek Lunsford

RID Body Burn

Kali Muscle : En meilleure forme sans stéroïdes

RID Body Burn

Podcast Dennis James et Milos Sarcev : Stéphane Matala contre Chris Bumstead

RID Body Burn