Image default
Pectoraux

Développé incliné à la machine convergente

Le développé incliné à la machine convergente, également connu sous le nom de leverage incline chest press, est une version optimisée du traditionnel développé couché incliné.

Développé incliné à la machine convergente
Exercice : Développé incliné à la machine convergente – Crédit illustration © Makatserchyk

Conçu spécifiquement pour cibler les pectoraux, cet exercice englobe également les muscles des épaules et des triceps. Son principal avantage réside dans sa capacité à isoler plus efficacement les muscles pectoraux grâce à son mouvement guidé, contrairement aux haltères qui proposent un mouvement libre.

Objectifs et avantages :

  • Muscles principalement sollicités :
    • Pectoraux
    • Épaules (faisceaux antérieurs)
    • Triceps
  • Muscles secondairement sollicités :
    • Grand dorsal
    • Grand rond
    • Trapèzes
    • Biceps (chef court)
  • Avantages clés :
    • Amélioration de l’hypertrophie des pectoraux
    • Isolation accrue des muscles ciblés
    • Réduction du risque de blessure grâce à un mouvement guidé
    • Adaptabilité selon la morphologie de l’individu
    • Variation de l’intensité en fonction de l’inclinaison du banc

Recommandations :

  • Pour une efficacité maximale :
    • Inclure cet exercice à la fin de votre routine de pectoraux
    • Varier l’angle d’inclinaison pour cibler différents faisceaux musculaires
  • Précautions :
    • Adapter l’angle d’inclinaison selon vos capacités et objectifs
    • Veiller à une exécution technique correcte pour éviter les blessures
    • Ajuster le poids selon votre niveau de force et de résistance
  • Pour les débutants :
    • Commencer avec des poids légers pour maîtriser le mouvement
    • Progresser graduellement en augmentant le poids

Comment réaliser le développé incliné à la machine convergente ?

  1. Placement du siège : Asseyez-vous sur le siège de la machine, ajustant les poignées pour qu’elles soient alignées légèrement en dessous de vos épaules. Cette position doit imiter celle de vos bras lors d’un développé couché classique.
  2. Positionnement des mains : Placez vos paumes sur les poignées, alignées avec vos épaules. Avant de commencer le mouvement, inspirez profondément et pressez vos omoplates fermement contre le dossier du banc, stabilisant ainsi votre dos.
  3. Mouvement ascendant : Tout en expirant, poussez les poignées vers le haut de manière contrôlée. Veillez à maintenir vos omoplates collées au banc tout au long du mouvement pour stabiliser vos épaules et éviter qu’elles ne se projettent vers l’avant.
  4. Retour à la position de départ : Après avoir atteint le sommet du mouvement, revenez lentement à la position initiale en contrôlant la descente. Cela maximise le travail musculaire et minimise le risque de blessure.
  5. Exécution des répétitions : Répétez le mouvement pour le nombre de répétitions défini, en conservant une technique soignée et une respiration régulière.
  6. Rythme et contrôle : Il est crucial de maintenir un rythme constant et contrôlé tout au long de l’exercice. Évitez les mouvements brusques ou saccadés pour garantir une sollicitation optimale des muscles et prévenir les blessures.

Conseils d’entraînement

  • Prise sans pouce : Beaucoup d’athlètes optent pour une prise sans pouce sur cette machine, trouvant qu’elle facilite le maintien de la tension dans les pectoraux et les triceps. Cette méthode peut réduire la préoccupation de devoir serrer fermement la barre, permettant ainsi une meilleure concentration sur les muscles ciblés.
  • Prévention des douleurs à l’épaule : Si vous ressentez une gêne ou une douleur au niveau de l’articulation de l’épaule, surtout à l’avant, assurez-vous que vos omoplates restent bien en contact avec le banc. De plus, veillez à garder votre ceinture scapulaire engagée et stabilisée pour réduire le risque de blessure.
  • Tension abdominale : Il est important de maintenir une tension constante dans vos abdominaux pendant l’exercice. Cela aide à prévenir une cambrure excessive du bas du dos, assurant ainsi une meilleure stabilité et efficacité du mouvement.
  • Position des pieds : Gardez vos pieds bien à plat sur le sol. Cette position stable empêche les mouvements inutiles du bas du corps pendant l’exercice, contribuant à une meilleure concentration sur les muscles pectoraux et à une réduction des risques de déséquilibre ou de blessure.

Autres articles

Développé incliné à la barre

RID Body Burn

Écartés couché avec haltères

RID Body Burn

Développé couché à la barre

RID Body Burn

Développé couché prise inversée

RID Body Burn

Écarté à la poulie vis à vis haute à genoux

RID Body Burn

Développé couché avec haltères

RID Body Burn