Image default
Force

Résultats du Strongman Classic 2023

Résultats du Strongman Classic 2023 – Evan Singleton monte sur le trône et a dépassé de justesse Tom Stoltman d’un demi-point pour décrocher l’or.

Evan Singleton
Evan Singleton

Le Strongman Classic 2023 a eu lieu le 8 juillet 2023, au Royal Albert Hall à Londres, en Angleterre. Le concours, qui a duré une seule journée, comprenait cinq épreuves et 11 des meilleurs strongman du monde qui ont concouru et bataillé pour le titre laissé vacant par le champion 2022 Olekiii Novikov d’Ukraine, qui s’est retiré moins d’un mois avant la compétition.

Après des combats éreintants mettant en scène d’immenses prouesses de force, Evan Singleton est sorti victorieux avec un demi-point d’avance sur le champion du Monde le plus Fort (WSM) deux fois titré, Tom Stoltman. Voici les résultats complets :

Résultats du Strongman Classic 2023

La liste mise à jour des athlètes pour le Strongman Classic 2023 comprend les sportifs suivants :

  1. Evan Singleton (États-Unis) – 47 points
  2. Tom Stoltman (Royaume-Uni) – 46,5 points
  3. Mitchell Hooper (Canada) – 43 points
  4. Trey Mitchell (États-Unis) – 33,5 points
  5. Eddie Williams (Australie) – 32 points
  6. Luke Stoltman (Royaume-Uni) – 28 points
  7. Spenser Remick (États-Unis) – 27 points
  8. Pavlo Kordiyaka (Ukraine) – 22,5 points
  9. Kevin Faires (États-Unis) – 22 points
  10. Cheick « Iron Biby » Sanou (Burkina Faso) – 19 points
  11. Rongo Keene (Australie) – 5,5 points

Les strongman ukrainiens Pavlo Nakonechnny et Oleksii Novikov étaient sur la liste initiale mais se sont retirés avant la compétition.

Résultats de chaque épreuve du Strongman Classic 2023

Les résultats pour chacune des cinq épreuves disputées au Royal Albert Hall sont ci-dessous :

1ère épreuve : Porté de Pierre Nicol – Nicol Stone Carry

Épreuve qui implique de porter et de transporter une lourde pierre, appelée pierre Nicol en l’honneur de Donald Dinnie, un célèbre athlète écossais du XIXe siècle qui a réalisé un exploit similaire avec deux pierres maintenant connues sous le nom de « pierres Dinnie »/

  1. Eddie Williams — 31,66 mètres
  2. Mitchell Hooper — 26,66 mètres
  3. Evan Singleton — 25,25 mètres
  4. Kevin Faires — 24,82 mètres
  5. Tom Stoltman — 20,87 mètres
  6. Luke Stoltman — 19,53 mètres
  7. Cheick « Iron Biby » Sanou — 17,34 mètres
  8. Pavlo Kordiyaka — 16,14 mètres
  9. Rongo Keene — 12,5 mètres
  10. Spenser Remick — 6,95 mètres
  11. Trey Mitchell — 5,73 mètres

2ème épreuve : Super Jougs – Super Yoke

Épreuve dans laquelle les athlètes doivent transporter une charge très lourde sur leurs épaules tout en marchant sur une certaine distance. Le poids est réparti de manière égale de chaque côté, semblable à un joug traditionnel utilisé par les bovins de trait.

  1. Mitchell Hooper — 9,84 secondes
  2. Evan Singleton — 12,19 secondes
  3. Tom Stoltman — 12,21 secondes
  4. Pavlo Kordiyaka — 13,41 secondes
  5. Spenser Remick — 14,45 secondes
  6. Luke Stoltman – 14,87 secondes
  7. Eddie Williams – 15,36 secondes
  8. Trey Mitchell — 17,47 secondes
  9. Cheick « Iron Biby » Sanou – 20,11 secondes
  10. Kevin Faires – 20,16 secondes
  11. Rongo Keene — 31,20 secondes

3ème épreuve : Soulevé de Terre à l’Axe – Axe Deadlift

Variante du soulevé de terre traditionnel où les athlètes utilisent une barre en forme d’axe pour lever le poids du sol jusqu’à la hauteur des hanches.

  1. Mitchell Hooper – Sept répétitions
  2. Tom Stoltman – Six répétitions
  3. Evan Singleton – Cinq répétitions (T-troisième)
  4. Trey Mitchell – Cinq répétitions (T-troisième)
  5. Luke Stoltman – Trois répétitions (T-cinquième)
  6. Eddie Williams – Trois répétitions (T-cinquième)
  7. Kevin Faires – Trois répétitions (T-cinquième)
  8. Spenser Remick – Deux répétitions (T-huitième)
  9. Cheick « Iron Biby » Sanou – Deux répétitions (T-huitième)
  10. Pavlo Kordiyaka – Un représentant (T-10e)
  11. Rongo Keene – Un représentant (T-10e)

4ème épreuve : Presse Viking – Viking Press

Exercice de force qui consiste à lever un poids lourd à bout de bras, à partir d’une position de départ au niveau des épaules.

  1. Trey Mitchell – 18 répétitions
  2. Tom Stoltman – 17 répétitions (T-secondes)
  3. Evan Singleton – 17 répétitions (T-secondes)
  4. Spenser Remick – 15 répétitions (T-quatrième)
  5. Cheick « Iron Biby » Sanou – 15 répétitions (T-quatrième)
  6. Mitchell Hooper – 14 répétitions
  7. Pavlo Kordiyaka — 13 répétitions
  8. Luke Stoltman – 11 répétitions
  9. Kevin Faires – Neuf répétitions
  10. Eddie Williams – Sept répétitions
  11. Rongo Keene — s’est retiré

5ème épreuve : Pierres du Château – Castle Stones

Épreuve typique des compétitions de strongman qui implique de lever des pierres sphériques de poids croissant et de les placer sur des socles de différentes hauteurs.

  1. Tom Stoltman – Cinq en 20,29 secondes
  2. Evan Singleton – Cinq en 25,18 secondes
  3. Trey Mitchell – Quatre en 22,21 secondes
  4. Eddie Williams – Quatre en 25,75 secondes
  5. Spenser Remick – Quatre en 27,47 secondes
  6. Mitchell Hooper – Trois en 12,80 secondes
  7. Luke Stoltman – Trois en 16,19 secondes
  8. Pavlo Kordiyaka — Trois en 23,07 secondes
  9. Kevin Faires – Un en 25,40 secondes
  10. Cheick « Iron Biby » Sanou – s’est retiré
  11. Rongo Keene — s’est retiré

Autres articles

Rizki Juniansyah : Qualification au Jeux Olympiques 2024 après un record du monde

RID Body Burn

Girl Power 2023 : Liste des athlètes

RID Body Burn

Pleun Dekkers (52kg) : Record du Monde IPF avec un Squat de 173 kg aux Championnats Européens EPF 2023

RID Body Burn

Tom Stoltman : Soulevé de terre incroyable 500 kg

RID Body Burn

Aline de Souza (WRT) : Première historique aux Championnats du Monde de l’IWF

RID Body Burn

Florent Lenglet : Record de France de développé couché

RID Body Burn