Image default
Bodybuilding

Pétition Behrooz Tabani Abarghani : Le champion de Bodybuilding menacé de manquer l’Olympia 2023

C’est dans la grande arène du Orange County Convention Center à Orlando que les projecteurs s’allumeront pour illuminer les champions du monde du bodybuilding du 2 au 5 novembre prochains.

Parmi eux, un athlète en particulier, Behrooz Tabani Abarghani, risque de manquer la grande danse pour la deuxième fois consécutive. Non pas à cause d’une blessure ou d’un quelconque contretemps sportif, mais à cause d’un problème administratif récurrent : l’obtention de son visa américain.

L’Olympia : Le Graal du Bodybuilding

L’Olympia, pour les novices, est le Graal du bodybuilding, regroupant 11 divisions professionnelles. Abarghani, champion de la 2022 Romania Pro et du 2023 Arnold Schwarzenegger’s Classic au Brésil, est invité à concourir dans la catégorie phare, le Men’s Open Bodybuilding. Cette catégorie, remportée l’année précédente par un autre Iranien, Hadi Choopan, est le sommet du bodybuilding mondial.

Lien de pétition change.org

Le 24 octobre, soit moins d’une semaine avant l’événement, Abarghani a lancé une pétition sur change.org implorant une accélération de sa demande de visa. Dans cette pétition, il dévoile le cœur du problème : malgré une qualification obtenue avec acharnement, il est bloqué par les délais administratifs de visa, tout comme l’année précédente.

Lire aussi : Behrooz Tabani : Toujours pas de visa pour Mr. Olympia 2023

L’importance de cette compétition pour Tabani Abarghani ne peut être sous-estimée. Être le troisième bodybuilder de l’histoire de l’Iran à être invité dans la catégorie Open de l’Olympia est un honneur sans égal. Malheureusement, les retards administratifs semblent vouloir lui voler son rêve pour la deuxième année consécutive.

Les voix se lèvent en soutien

Milos Sarcev, l’entraîneur de Behrooz, a exprimé sa frustration face à cette situation urgente. Il souligne que Behrooz a déjà mérité sa qualification pour l’Olympia à deux reprises. L’année dernière, il a attendu, en vain, la finalisation de son processus administratif, et cette année, la réponse est la même.

Avec déjà 2 269 signatures au moment de la rédaction de cet article, la pétition s’accélère. Mais la question demeure : est-ce que ce cri d’urgence sera entendu à temps ?

Dans un sport où chaque jour compte, où des années de travail acharné peuvent être réduites à néant par un simple tampon administratif, il est essentiel de reconnaître le dévouement de ces athlètes. Abarghani mérite sa place sur la scène de l’Olympia 2023. Non pas parce qu’il est iranien, ou en dépit de l’être, mais parce qu’il a travaillé pour cela, encore et encore.

Pour Behrooz Tabani Abarghani, chaque jour qui passe sans visa est une journée de préparation perdue, une opportunité manquée, un rêve qui s’éloigne. L’appel est lancé. Sera-t-il entendu à temps ?

Lien de la pétition

Signez la pétition sur change.org et soutenez Behrooz Tabani Abarghani dans sa quête pour participer à l’Olympia 2023.

Lien de pétition change.org

 

Autres articles

Natural Olympia : Plongée dans le monde du Bodybuilding naturel

RID Body Burn

Arnold Schwarzenegger : Opération du coude

RID Body Burn

Cristhian Annes : Décès du bodybuilder à 34 ans en attendant une greffe de rein

RID Body Burn

Dernière minute : Big Ramy se retire du Mr. Olympia 2023

RID Body Burn

Nick Walker partage une vidéo de sa rééducation suite à la déchirure des ischio-jambiers

RID Body Burn

Flex Wheeler : Inspire les fans pour une séance de jambes malgré son amputation

RID Body Burn