Image default
Fitness & Body femmes

Elsa Delhaye : Championne du monde de bikini

Elsa Delhaye, de Mons en Belgique, est devenue championne du monde de bikini lors du championnat du monde CIBB Pro Show qui a eu lieu à Turin en Italie, le 25 juin 2023.

championnat du monde CIBB Pro Show
Championnat du monde CIBB Pro Show

Il y a quatre ans, Elsa se reprenait en main grâce à un nutritionniste et prenait son premier abonnement dans une salle de sport. Aujourd’hui, la jeune femme est championne du monde de bikini, du culturisme.

Elsa Delhaye a 26 ans et a déjà un sacré palmarès : Championne du monde de bikini, championne d’Europe et championne de France.

Après avoir terminé 1ère de sa catégorie en devenant championne d’Europe WPF, qualifiée pour Univers WPF et 1ère élégance, Elsa avait pour objectif de finir sa mi-saison en remportant les championnats du monde de bikini à Turin.

Le parcours d’Elsa

Il faut constamment se dépasser et s’accomplir, explique Elsa. Il y a quatre ans, la jeune femme se lance dans un rééquilibrage alimentaire, qui apporte des résultats très rapidement. « J’ai commencé à mieux me sentir dans mon corps, mais ce n’était pas suffisant. Je me suis donc inscrite à la salle de sport« .

Et là, c’est le coup de foudre pour Elsa. Très solitaire, ce sport lui permet de se concentrer sur elle-même et de se dépasser : « Je suis vraiment dans ma bulle ». Elle veut aller plus loin.

Du fitness aux compétitions de culturisme

Elsa Delhaye
Elsa Delhaye

La jeune femme décide de faire des compétitions. « Mon compagnon est dans ce milieu depuis longtemps. Il m’a présenté son coach, qui a vu en moi un certain potentiel », explique Elsa.

De là, démarre un changement de vie drastique : entraînements adaptés et ce, tous les jours.

Mais aussi, une alimentation sur-mesure :

« C’est énormément de sacrifices au niveau de la vie privée. Je me rends au travail et aux dîners de famille avec ma nourriture. Tout est calculé au gramme de sel près ».

Malgré l’incompréhension de son entourage, Elsa persiste et cela paie : elle est rapidement championne de France et maintenant championne du monde.

« Tout cela, c’est grâce à mon coach, Laurent DNA coaching. Sans son entraîneur, un athlète n’en est pas un ».

Changer les préjugés

Désormais professionnelle et championne du monde, Elsa veut déconstruire les préjugés autour du fitness et du culturisme. « C’est mal vu car les gens pensent que c’est du m’as-tu-vu, de la gonflette. C’est pourtant prendre soin de soi et avoir des objectifs », précise la jeune femme.

Les gens pensent que c’est de la gonflette.

Aussi, le corps des femmes très musclées est souvent jugé comme peu attirant au désirable, ce à quoi Elsa répond : « Peu importe le corps que l’on a, on est toujours critiqué. Le plus important, c’est d’être bien dans son corps et dans sa tête, peu importe son poids. »

Interview de Elsa Delhaye par Body Burn

BB : Malgré vos performances, vous êtes encore méconnue sur la scène nationale et internationale, dites-nous en plus sur votre palmarès.
Elsa : Je suis compétitrice dans la catégorie Bikini.

  • Année 2022

J’ai commencé le 21 mai 2022 par une petite fédération, la FFFCN en demi-finale de France ou j’ai été première en novice et deuxième en bikini -1m65.

Ensuite, le 5-6 juin 2022, je termine 1ère en finale de France qualifié pour l’international CIBB qui avait lieu le 25/26 juin à Turin (Italie).

J’ai également terminé 1ère au championnat du monde AMATEUR. Grâce à cette victoire, j’ai obtenu ma carte pro. Malgré cette victoire et pouvoir conquérir dans la catégorie qui me faisait tant rêver, je ne me sentais pas prête et pas totalement à la hauteur pour me confronter au Pro. J’ai donc préféré me préparer pendant 1 an supplémentaire afin d’être prête pour le Pro Show World Cup CIBB de ce 25 juin 2023.

  • Année 2023

Cette année pour moi, tout c’est enchaîner, le 06 mai 2023, je deviens championne de France WPF, ce qui me permet d’être qualifié pour les championnats d’Europe.
Le 11 juin, lors de la compétition European Championship de la WPF, je termine 1ère et deviens Championne d’Europe. Cette compétition a été pour moi, une des plus belles de toutes les compétitions que j’ai pu faire jusqu’à aujourd’hui.

Lors de cette même compétition, je termine donc Championne d’Europe en bikini -35 ans et j’obtiens également le Prix de l’élégance, Best Dress.

Cela me qualifie pour univers ce 11 novembre 2023.
Et vient le grand jour, le 25 juin, la compétition pour les championnats du monde CIBB Pro, où je termine 1ère et je deviens la nouvelle Championne du Monde Bikini 2023. 😊

BB : Pour nos lectrices et lecteurs, pouvez-vous nous donner votre plan d’entraînement et alimentaire qui vous a permis d’atteindre vos objectifs
Elsa : Pour atteindre mes objectifs, j’ai fait confiance à mon coach « Laurent DNA coaching » qui me suit depuis quasiment le début et sans qui, je n’aurais pu atteindre mes objectifs.

  • Mon plan d’entraînement sur 1 semaine

Entraînement : 5 jours par semaine, chaque séance dure environ 1h45
Cardio : Tous les matins, soit 7 fois par semaine, je pratique du cardio à jeun et je refais également du cardio après chaque séance de musculation.

La durée et l’intensité du cardio varient toujours en fonction de l’évolution du physique.

  • Mon plan alimentaire

Bien entendu, ma diète est très stricte.
Tout est calculé au gramme près, jusqu’au moindre grain de riz ou gramme de sel.
L’apport calorique, diminue au fil des mois afin de mettre le corps dans une phase de déstockage.

Je tiens à rappeler que la sèche est une technique de préparation propre aux athlètes et doit être encadrée par un professionnel, si elle est faite n’importe comment, elle peut avoir de très gros impacts sur votre santé!

0 écart toléré en sèche.

BB : Quelles sont vos attentes pour l’avenir
Elsa : Mon rêve était de mettre les pieds sur une scène, pour le fun et faire une compétition pour voir surtout jusqu’où j’étais capable d’aller.
Je n’aurais jamais pensé arriver là où j’en suis aujourd’hui.

Je suis déjà très fière de mes 2 années de compétitions et au jour d’aujourd’hui, je ne sais pas encore ce que me réserve l’avenir à ce niveau. Je me laisse quelques semaines pour en discuter avec mon Coach et prendre une décision.
UNIVERS peut-être…

BB : Avez-vous un sponsor ?
Elsa : En tant qu’athlète, c’est toujours un plaisir et un honneur d’avoir des sponsors à représenter, puis il ne faut pas le cacher, ça nous aide pas mal en tant qu’athlètes dans nos frais.

Les compétitions demandent beaucoup d’investissement que ce soit personnel mais aussi financier. Je peux m’appuyer sur 3 sponsors et je tiens personnellement à les remercier :

  • La boutique de nutrition Sportnutrition
  • La concession motos TT2000 à Hornu (Belgique)
  • Le garage import/export autos AM CARS de Colfontaine (Belgique)

BB : Avez-vous des choses à rajouter pour nos lectrices et lecteurs
Elsa : J’aimerais rajouter que le culturisme est un sport, qui demande beaucoup de temps, d’investissement, de dépassement de soi, de rigueur mais aussi de mental.

Dans ce sport, on pousse ses limites constamment. Il y a beaucoup de préjugés sur les sportifs en salle de fitness en général, sur les personnes qui pratiquent le culturisme encore plus.
Beaucoup trouvent cela vide de sens et disent que c’est réservé aux personnes narcissiques car on ne pense qu’à notre physique.

Mais ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que ce sport est réellement notre passion, notre défouloir, notre façon à nous de nous ressourcer, de nous vider la tête.
Mais en plus de ça, on prend soin de notre santé, de notre corps..

On a une hygiène de vie pour la plupart irréprochable, pas d’alcool, pas de malbouffe, pas de cigarette. A travers ce sport, trop extrême pour certains, on prend simplement soin de nous.

J’ai aussi reçu énormément de critiques sur mon physique de scène, et j’aimerais préciser que ce physique n’est qu’un physique DE SCÈNE.
Qu’il faut que les gens comprennent que le résultat de ces nombreux mois de sèche permet d’être prêt juste pour le show.
Dès les jours qui suivent, nous augmentons les quantités sur le plan alimentaire et notre corps reprend du volume. C’est la nature humaine et c’est normal.

Les résultats d’une sèche aussi extrême ne sont absolument pas tenables à l’année.

J’aime ce sport, j’aime avoir une belle définition musculaire et des muscles apparents.

Je me sens bien dans ma peau et tant bien, les autres ne trouvent pas ça joli, le principal est d’être en accord avec soi-même. C’est exactement ce que je suis. Et je souhaite à tout le monde de trouver cette paix intérieure avec soi.

La catégorie Bikini dans le culturisme

La catégorie « Bikini » dans le culturisme est une compétition destinée aux femmes. Elle se concentre sur l’équilibre entre la musculature maigre et l’aspect esthétique général plutôt que sur la taille et la définition des muscles comme dans certaines autres catégories de culturisme.

Voici quelques critères spécifiques qui sont souvent jugés dans la catégorie bikini :

  • Équilibre et symétrie corporelle : Les juges recherchent un physique équilibré, qui met en valeur la symétrie entre le haut et le bas du corps.
  • Aspect général et présentation : Cela comprend le tonus de la peau, la qualité du bronzage, le choix du bikini, la coiffure, l’allure générale, etc. Les compétitrices sont souvent évaluées sur leur capacité à présenter une image globale attrayante.
  • Condition physique et forme physique : Bien que l’accent ne soit pas mis sur la taille ou la définition extrême des muscles, une certaine musculature est nécessaire. Les juges cherchent généralement une musculature ferme et tonique, avec un faible pourcentage de graisses corporelles.
  • Présence sur scène et allure : Les compétitrices sont jugées sur la façon dont elles se présentent sur scène, y compris leur démarche, leur posture et leur confiance en elles.
Elsa Delhaye Championne du monde de Bikini
Elsa Delhaye – Championne du monde de Bikini

Pour suivre Elsa Delhaye : Profil Facebook

Autres articles

Aneta Ticha : Championne du monde de Bikini Fitness

RID Body Burn

Olympia 2023 : Catégorie Figure – Athlètes qualifiées

RID Body Burn

Agression d’une femme dans une salle de sport

RID Body Burn

Tahoe Pro 2023 : Résultats – Catégorie Bikini

RID Body Burn

Musclecontest Zhanna Rotar 2023 : Résultats

RID Body Burn

Lenda Murray Atlanta Pro 2023 Femmes : Résultats

RID Body Burn